Les deux derniers prisonniers américains en Corée du Nord de retour aux États-Unis

Les deux derniers prisonniers américains en Corée du Nord de retour aux États-Unis

Les deux derniers prisonniers américains en Corée du Nord, Kenneth Bae et Matthew Miller, sont arrivés samedi soir aux États-Unis, moins de 24 heures après l’annonce de leur libération.

Ils ont atterri vers 21 h à la base militaire de Lewis-McChord, dans l’État de Washington, où ils ont été accueillis pas leurs proches.

Le directeur du renseignement national (DNI), James Clapper est venu chercher les deux hommes en personne en Corée du Nord et a fait le voyage avec eux, rapporte le DNI.

« C’est un jour merveilleux pour eux et pour leur famille, s’est exclamé le président Obama depuis la Maison-Blanche, sans remercier précisément la Corée du Nord. Nous sommes naturellement reconnaissants qu’ils puissent rentrer sains et saufs. »

Selon un haut responsable américain, Pyongyang avait laissé entendre que l’envoi d’un haut responsable américain pourrait éventuellement mener à la libération des deux hommes. Le voyage d’un jour de James Clapper en Corée du Nord aurait été en ce sens déterminant.

Matthew Miller, de Bakersfield en Californie, purgeait une peine de six ans pour espionnage, après avoir prétendument déchiré son visa de touriste à l’aéroport de Pyongyang, en avril, et réclamé l’asile. La Corée du Nord a affirmé qu’il voulait vivre dans une prison coréenne pour enquêter secrètement sur la situation des droits de la personne dans le pays.

Kenneth Bae, de Lynnwood à Washington, est un missionnaire américano-coréen. Il purgeait une peine de 15 ans d’emprisonnement pour de présumées activités antigouvernementales. Il a été arrêté en 2012, alors qu’il guidait un groupe de touristes dans une zone économique nord-coréenne.

Filed Under: Actualité

About the Author:

FluxComments (0)

Trackback URL

Leave a Reply




If you want a picture to show with your comment, go get a Gravatar.


− cinq = 3