Société – 11Premières Nations coordonnent des actions en justicecontre Northern Gateway

Société – 11Premières Nations coordonnent des actions en justicecontre Northern Gateway

Des contestations judiciaires pour empêcher la construction du projet d’oléoduc Northern Gateway entre l’Alberta et le nord de la province ont été lancées par 11 Premières Nations de la Colombie-Britannique, dont les Gitxaala et les Nadleh Whut’en.

Leurs chefs, qui en ont fait l’annonce lundi à Vancouver, rejettent la récente décision d’Ottawa d’approuver le projet en estimant qu’il s’agit d’une violation de leur droit constitutionnel.

Ils s’appuient sur une décision en juin de la Cour suprême du Canada qui a accordé aux Tsilhqot’in un titre ancestral sur un territoire de plus de 1750 kilomètres carrés, une première au pays.

Le grand chef Stewart Phillip exclut toute négociation avec le constructeur des pipelines, Enbridge, qui pourrait proposer un partage de revenus ou un paiement en espèces en échange d’un feu vert.

« Ce n’est pas pour obtenir une meilleure offre, a-t-il expliqué. Il s’agit de protéger la terre et l’environnement. »

Le chef de la Première Nation Nadleh Whut’en, Martin Louie, dit que la plupart des Britanno-Colombiens et bon nombre de Canadiens soutiennent leurs efforts contre Northern Gateway.

Les Premières Nations notent que le transport de pétrole et de condensat entre l’Alberta et la côte nord de la Colombie-Britannique pose un risque de déversement trop important.

Filed Under: Non classé

About the Author:

FluxComments (0)

Trackback URL

Leave a Reply




If you want a picture to show with your comment, go get a Gravatar.


× six = 48